11 mai 2013

Une tomate en boite!

Il est 5h45, je rentre d'une boite encore une fois, bien fatigué bien que je n'ai pas dansé autant que je le voulais.

C'était censé être une soirée extra avec des anciennes amies réconciliées par mon biais ( oui je m'occupe des problèmes relationnels parfois) et une nouvelle collègue de travail que je voulais à tout prix leur présenter (mais qui a dû annuler). La soirée qui se présentait bonne ne le fut plus aujourd'hui. Moi qui avait pu trouver la veille en magasin une tenue adéquate : j'entends par là quelque chose de couleur qui cache mes poignées d'amour ou comme dirait les allemands mes grosses bouées de sauvetage. Je trouve que ça correspond mieux.

Seulement comme toute fille, on essaie la tenue chez soi et on se rend compte que rien ne va,même avec une culotte haute ou une gaine, tout s'en va lorsqu'on s'asseoit. On ne peut pas dire que pour une soirée resto et boite, ce soit adapté. Quoi mettre alors? J'ai tout sorti du placard, short que je ne pouvais pas refermer, jean qui faisait de mon ventre une bouée et robe dont la ceinture ne tenait pas en place. Comment s'en sortir dans ces cas là?

A force de chercher, j'ai fini par renoncer et mettre la tunique rouge que j'avais acheté la veille croyant qu'elle serait parfaite pour la soirée. Etant donnée qu'une grosse ceinture ne tenait pas si je bougeais trop, j'ai du mettre un jean noir en dessous. Je pars donc de chez moi en tenue rouge et noir avec mes bouées de sauvetages. C'est vrai qu'on aurait pu me comparer au loin avec une tomate mais maintenant je ne vois plus comment mettre en valeurs mes formes ou encore mieux :comment les éliminer!

Miss tomate en boîte s'est bien amusé, en essayant de ne pas faire attention à certains regards pesant, aux filles toutes fines et charmantes et surtout aux mirroirs. Eviter les mirroirs doit être l'une des choses les plus agaçantes pour moi en boîte alors que d'autres dansent volontairement devant pour leur plaisir. Seulement même si moi j'arrive à éviter mon image, les autres me voient...

En fin de soirée, comme ce matin, je repars sans avoir été invité à zouker, aucun nouveau numéro et juste le souvenir pénible d'avoir garder les affaires de mes copines pendant qu'elles enchainaient les zouks. Dans la meilleure des situations, j'ai le droit à un bon zouk et un compliment du gars du genre : "J'aime bien les femmes qui ont des formes" ( pour ne pas dire les femmes rondes). Bien que je leur dit parfois que ça ne se dit pas, comment doit-on le prendre? On se tait et on se dit que c'est déjà bien? Il y a pourtant d'autres nanas rondes autour de nous mais me concernant je les trouve toujours plus sûr d'elle, ce qui les rend belle.

Serais-je la seule...?

Posté par noaline à 06:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Une tomate en boite!

Nouveau commentaire